Photographies de quelques uns des plus beaux déserts de la planète avec leurs étendues infinies et leurs dunes multicolores

<p>Le Sulawesi, appartenant à l’Indonésie, forme la partie nord de l'île de Célèbes. Il comprend plusieurs volcans actifs dont le Soputan et le Lokon</p>

Sulawesi (juillet 2012)

Le Sulawesi, appartenant à l’Indonésie, forme la partie nord de l'île de Célèbes. Il comprend... Découvrir l'album
De la Mer Rouge au Mozambique, le rift casse l'est africain  et tente de le scinder en deux. Cette gigantesque cassure est constellée de volcans. Dans la dépression du Danakil au nord de l'Ethiopie, se trouvent deux volcans uniques en leur genre; l'Erta Halé et le Dalol. L'Erta Halé est remarquable pour son lac de lave en fusion qui bouillonne dans son cratère. C'est un volcan au relief aplati, de 700 mètres de dénivelée et de 7 km de diamètre. On peut descendre sans difficulté sur une plate-forme dominant le lac qui bouillonne 50 mètres plus bas. Il faut se munir de masques à gaz car les émanations sont suffocantes. C'est la nuit que le spectacle de cette immense marmite  de feu est le plus saisissant. Des moments d'activité intense au cours desquels jaillissent des fontaines de lave alternent avec des accalmies où la surface se solidifie momentanément en une croûte noire frangée de rouge. Le Dalol est un volcan surgi au milieu du lac de sel Asalé. Sa surface témoigne d'une activité tectonique importante. Les zones actives sont dues à la remontée d'eau thermale chargée de minéraux par les fractures du sol. Le mélange de ces minéraux et du sel de la surface donnent naissance à des paysages étonnants : champignons de sel, monticules de couleur pareils à des œufs d'alien crachant des vapeurs toxiques, flaques d'acide couleur émeraude bordées de gours de soufre jaune vif. On comprend pourquoi les Afars considèrent le Dalol comme un lieu maléfique.

Ethiopie (Danakil)

De la Mer Rouge au Mozambique, le rift casse l'est africain et tente de le scinder en deux. Cette gigantesque... Découvrir l'album
<p>L'île de Java en Indonésie comporte de multiples volcans dont les plus connus et les plus spectaculaires sont le Krakatau, le Mérapi, le Bromo, le Semeru et le Kawa Ijen. Le Krakatau est connu pour son éruption de 1883 qui a causé un tsunami destructeur et un refroidissement climatique ressenti sur la planète entière. Des explosions régulières éjectent des fumées, des cendres et des bombes volcaniques incandescentes. Le Mérapi (Montagne de Feu) a longtemps été le volcan le plus régulièrement meurtrier du monde car des milliers d'habitants vivent à ses pieds. Il émet des nuées ardentes particulièrement dangereuses et fait l'objet d'une étroite surveillance. Le Bromo, petit cône actif dans l'immense caldeira du Tengger, est un volcan sacré où se déroulent de grandes fêtes en l'honneur de Brama, Shiva et Vishnu. Depuis un point haut de la caldeira, on peut admirer au lever du soleil le Bromo et son panache de fumée et à l'arrière plan, l'immense silhouette régulière du Semeru, lui aussi très actif. le Kawa Ijen renferme au fond de son cratère le plus grand lac d'acide sulfurique et chlorhydrique du monde. Sur ses flancs, l'activité des fumerolles est si intense qu'il s'y dépose quatre tonnes de soufre pur par jour. A peine solidifié, il est débité par les mineurs puis transporté à dos d'homme jusque dans la vallée.</p>

Java (Février 2009)

L'île de Java en Indonésie comporte de multiples volcans dont les plus connus et les plus spectaculaires... Découvrir l'album
La péninsule du Kamtchatka, à l'extrémité orientale de la Russie, est traversée par deux chaines de 160  volcans qui font partie de la ceinture de feu du Pacifique. Une trentaine d'entre eux sont particulièrement actifs. Le joyau est sans aucun doute la vallée des geysers, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

Kamtchatka

La péninsule du Kamtchatka, à l'extrémité orientale de la Russie, est traversée par deux chaines... Découvrir l'album
Figée dans un froid polaire qui glace ses cascades, illuminée par des aurores boréales, l'Islande l'hiver offre un  spectacle unique aux portes de l'Europe

Islande Février 2011

Figée dans un froid polaire qui glace ses cascades, illuminée par des aurores boréales, l'Islande... Découvrir l'album
<p>Située sur la ligne de fracture où se repoussent les continents américains et européens, l'Islande, telle une planète en formation, offre le spectacle permanent des éléments qui s'affrontent. L'activité tectonique y est importante et les paysages sont la création de cette instabilité permanente où se mêlent l'eau, la terre et le feu. Les massifs du Kerlingarfjoll et du Landmannalaugar, dans le sud de l'île, sont des montagnes rhyolitiques très colorées riches en solfatares et sources chaudes. Le célèbre geyser appelé Geysir a donné son nom au phénomème. Il est situé dans une petite zone d'activité géothermique avec des sources chaudes et des solfatares. Geyser est en période de sommeil, mais son voisin, Strokkur, assure le spectacle avec des jaillissements réguliers pouvant atteindre 30 mètres. Dans la région de Myvatn au nord, se trouve le volcan Krafla caractérisé par ses champs de laves aux fissures encore fumantes, et ses mares de boues. Le lac de cratère Viti, d'un bleu soutenu, contraste avec son environnement noir et désolé. Le site de Namaskard, tout proche; est un champ de solfatares et de marmites de boues en ébullition alternant avec des zones de dépôts soufrés.</p>

Islande (Juillet 2010)

Située sur la ligne de fracture où se repoussent les continents américains et européens, l'Islande,... Découvrir l'album
<p>Située sur la ligne de fracture où se repoussent les continents américains et européens, l'Islande, telle une planète en formation, offre le spectacle permanent des éléments qui s'affrontent. L'activité tectonique y est importante et les paysages sont la création de cette instabilité permanente où se mêlent l'eau, la terre et le feu. Les massifs du Kerlingarfjoll et du Landmannalaugar, dans le sud de l'île, sont des montagnes rhyolitiques très colorées riches en solfatares et sources chaudes. Le célèbre geyser appelé Geysir a donné son nom au phénomème. Il est situé dans une petite zone d'activité géothermique avec des sources chaudes et des solfatares. Geyser est en période de sommeil, mais son voisin, Strokkur, assure le spectacle avec des jaillissements réguliers pouvant atteindre 30 mètres. Dans la région de Myvatn au nord, se trouve le volcan Krafla caractérisé par ses champs de laves aux fissures encore fumantes, et ses mares de boues. Le lac de cratère Viti, d'un bleu soutenu, contraste avec son environnement noir et désolé. Le site de Namaskard, tout proche; est un champ de solfatares et de marmites de boues en ébullition alternant avec des zones de dépôts soufrés.</p>

Islande

Située sur la ligne de fracture où se repoussent les continents américains et européens, l'Islande,... Découvrir l'album
La plus grande île de l'archipel d'Hawaï, appelée Big Island, est le plus gros massif volcanique du monde. La lave provient d'un point chaud situé à presque 300 km de profondeur. Elle comprend cinq volcans, dont le Mauna Loa qui culmine à 4170 mètres d'altitude. Le plus jeune est le Kilauea, en éruption à peu près continuellement depuis 1983. Il émet régulièrement des coulées d'une lave très fluide qui s'écoulent jusqu'à l'océan. Le meilleur endroit pour l'observer est le Volcano National Park, mais ses émanations sulfureuses en interdisent souvent l'approche. Ses épanchements successifs ont créé de nombreux champs de laves où alternent les surfaces lisses et satinées de la poheohe au relief souvent cordé et aux reflets argentés, et les aa, plus noires, déchiquetées et hérissées de blocs instables. Le spectacle le plus saisissant est sans aucun doute l'approche de nuit des coulées qui descendent vers l'océan. Des langues rouges s'épanchent, se boursoufflent et se plissent au fur et à mesure qu'elles refroidissent, craquetant comme un pain chaud sorti du four.

Hawaï (Volcano Park)

La plus grande île de l'archipel d'Hawaï, appelée Big Island, est le plus gros massif volcanique du... Découvrir l'album
Point culminant de la Sicile, l'Etna est le plus grand volcan en activité d'Europe et l'un des plus actifs au monde. Du haut de ses 3323 m, il domine Catane et toute la côte ionienne, très peuplée. Il fait partie d'un parc national qui englobe non seulement son sommet mais ses flancs, les déserts de lave et les forêts qui l'entourent. Il est possible d'approcher le colosse fumant par son versant sud où le refuge Sapienza constitue le point de départ le plus fréquenté. Téléphérique et 4X4 permettent de monter à mi-pente, puis il faut grimper par un sentier en lacets dans les cendres jusqu'à la Boca Nueva, cratère béant rempli d'épaisses fumées. De là on peut atteindre la dépression de la Valle del Bove immense caldeira sur le flanc est du volcan par où s'épanchent les coulées récentes, bien visibles de nuit. L'ascension se fait également par le versant nord et le refuge Citelli. C'est un itinéraire plus sauvage et moins fréquenté de 1500 m de dénivelée, nécessitant une longue journée de marche

Sicile (Etna)

Point culminant de la Sicile, l'Etna est le plus grand volcan en activité d'Europe et l'un des plus... Découvrir l'album