Les karst constitue un paysage particulier et original lié à la dissolution du calcaire avec des phénomènes de surface remarquables tels que les lapiaz, les dolines, les pertes et surtout des sources aux eaux bleues ou vertes

L’une des caractéristiques principales des aquifères karstiques est d’évoluer vers une organisation et une hiérarchisation des écoulements souterrains autour d’une structure de drainage aboutissant à un nombre restreint d’exutoires. Le débit des sources karstiques peut ainsi être très important. Leur position dans des gorges associée à la couleur verte de l’eau en font des sites très photogéniques. Les termes sont utilisés pour caractériser les sources selon que les eaux proviennent de pertes d’écoulements de surface ou uniquement des infiltrations des eaux de pluie à travers les massifs.

Sources karstiques

L’une des caractéristiques principales des aquifères karstiques est d’évoluer vers une organisation... Découvrir l'album
Les canyons sont des gorges, souvent profondes, entaillant des régions calcaires tabulaires et généralement dues à l'enfoncement d'un cours d'eau prenant sa source à l'extérieur du domaine karstique et dont le débit est suffisant pour compenser les pertes par absorption. Ils constituent le niveau de base régional des eaux et conditionnent ainsi la position des exutoires. Les gorges du Tarn, dans les Grands Causses, sont l'exemple par excellence du Canyon.

Gorges et canyons

Les canyons sont des gorges, souvent profondes, entaillant des régions calcaires tabulaires et généralement... Découvrir l'album
<p>Les lapiaz sont très courants dans le modelé karstique de surface. Ils se présentent sous la forme de "champs" de cannelures ou de sillons, plus ou moins profonds, creusés à la surface des bancs calcaires. Ils peuvent recouvrir entièrement certains plateaux calcaires de haute montagne leur donnant un aspect lunaire, comme c'est le cas du désert de Platé en Haute-Savoie ou des Ares d'Anie sur le massif de la Pierre Saint-Martin dans les Pyrénées Atlantiques</p>

Lapiaz et sites ruiniformes

Les lapiaz sont très courants dans le modelé karstique de surface. Ils se présentent sous la forme... Découvrir l'album
Les dolines sont les formes de surface les plus caractéristiques du karst. Ce sont des dépressions fermées, circulaires ou ovales, dont la profondeur peut atteindre une centaine de mètres. Leur fond est souvent tapissé d'argiles rouges (appelées terra rossa dans les pays méditerranéens) qui colmatent les fissures et entravent ainsi leur approfondissement. Elles peuvent toutefois continuer à s'élargir : la cuvette initiale est alors transformée et prend souvent l'aspect d'une dépression irrégulière, allongée suivant l'axe principal de la fracturation. Les poljés sont des dépressions fermées de grandes dimensions (quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres), plus longues que larges, soumises à des inondations périodiques et parcourues par des petits cours d'eau, pérennes ou temporaires, dont les eaux sont absorbées par des gouffres, appelés ponors.

Dolines et poljés

Les dolines sont les formes de surface les plus caractéristiques du karst. Ce sont des dépressions... Découvrir l'album
Une perte correspond à la disparition naturelle totale ou partielle  d’un cours d’eau de surface dans le sous-sol. Elle peut prendre la forme d'en "engouffrement" traduisant la capture complète et ponctuelle du cours d'eau, soit diffuse par infiltration  d'un cours d'eau sur une distance plus ou moins importante.

Pertes

Une perte correspond à la disparition naturelle totale ou partielle d’un cours d’eau de surface... Découvrir l'album
Quelques phénomènes karstiques de surface

Hydrogéologie karstique

Quelques phénomènes karstiques de surface. Découvrir l'album