Montages audiovisuels

22 - Au coeur de la terre (2018, 11')
22 - Au coeur de la terre (2018, 11')

La terre est un grand corps vivant, comme en témoignent les éruptions et autres phénomènes volcaniques, manifestations paroxystiques d'une activité interne. Le spéléologue, en s'introduisant dans ce grand système vivant et en explorant ses recoins les plus intimes est comme un corps étranger circulant dans ses artères. Il lui faut voyager avec précaution et respect, observer sans déranger, en espérant ne pas être rejeté dans un hoquet cataclysmique. Son voyage l'amène à découvrir l'intérieur des conduits vitaux aux parois parfois colorées, parfois agrémentées d'étranges excroissances. Quel secret l'attend au terme de ce périple interne? La Terre va-t-telle l'accepter et le laisser aller au terme de ses explorations ?  A mi-chemin entre le Voyage au centre de la terre" de Jules Verne et le film "Voyage Fantastique", c'est une vision inhabituelle de la spéléologie que proposent les auteurs.

21- Réflexions - Grotte de Clamouse (2017,10')
21- Réflexions - Grotte de Clamouse (2017,10')

Les auteurs ont retranscrit dans ce montage les différents sentiments et réflexions que peut susciter une exploration dans une cavité d'exception telle que la grotte de Clamouse, célèbre pour ses paysages souterrains remarquables. Après l'étonnement immédiat que peuvent susciter les formes baroques et les débauches de couleurs, c'est l'émerveillement devant le monde infiniment petit des dentelles d'aragonite.

20 - Réflexions (2017, 10')
20 - Réflexions (2017, 10')
Dans les grandioses paysages du Badain Jaran, dans le nord de la Chine, nous suivons les pas d'une marcheuse, et partageons ses émotions et réflexions lorsqu'elle découvre les dunes géantes se reflétant dans les extraordinaires lacs d'eau douce de ce désert : de la curiosité à l'émerveillement en passant par le doute et la satisfaction. Puis le parcours intérieur aboutit au rêve, lorsque, dans un site irréel tel que Danxia, la voyageuse a l'impression d'être passée au delà du miroir, comme Alice pénétrant au pays des merveilles.
19 - Cadeau royal (2015, 6')
19 - Cadeau royal (2015, 6')
En ce jour de réception à Persépolis, tous les peuples du grand empire ont envoyé des émissaires chargés de cadeaux pour le roi Darius 1er en signe de respect et de soumission. L'un d'entre eux arrive les mains vides, mais il promet au souverain le plus beau des cadeaux : un trésor caché au sein d'une montagne. Il lui décrit un lieu magnifique plein de cristallisations très pures. Le Grand Darius acceptera-t-il ce cadeau original ? Ce montage est l'occasion d'une incursion en Iran sur le site de Persépolis et dans la plus grande grotte de sel au monde.
18 - Paradis perdu (2015, 10')
18 - Paradis perdu (2015, 10')
Et s'il existait un paradis spécifique pour les photographes de nature, avec les plus beaux paysages minéraux que l'on puisse imaginer : des déserts lumineux peuplés de rochers sculptés aux formes étonnantes, des montagnes de grès aux couleurs les plus éclatantes? Saint Pierre, en maître bienveillant de ces lieux, est bien entendu prêt à tout pour donner satisfaction aux heureux élus. Mais que peut-il faire face à un photographe éternel insatisfait et râleur impénitent ? Ce montage a été réalisé avec des photographies prises aux Etats Unis dans des parcs et des « wilderness areas » de l’Utah et du Nevada
17 - Paradis des ténèbres (2014, 10')
17 - Paradis des ténèbres (2014, 10')
Et s'il existait un paradis spécifique pour les photographes du monde souterrain, avec des cavités présentant tout ce qui se fait de plus beau et de plus spectaculaire : des conduits immenses, des lacs tranquilles aux eaux vertes, des rivières en furie, des galeries aux découpes insolites et bien entendu des cristallisations d'une rare pureté. Mais c'est sans compter sur le caractère exigeant d'un certain photographe, éternel insatisfait et râleur impénitent, qui va finir par énerver quelque peu Saint Pierre, le maître de ces lieux pourtant connu pour sa grande bienveillance.
16 - Flash back (2013, 10')
16 - Flash back (2013, 10')
Quand on est un flash électronique, quel plus beau destin peut-on imaginer que d'avoir un maître photographe spéléo et éclairer le noir absolu des cavités. Mais ce qui aurait pu être une vie de rêve va être balayé par la réalité de ce milieu hostile à l'électronique. De l'enchantement à la désillusion, voici les mémoires inédites d'un flash Nikon. Cette histoire, basée sur des faits réels, vous fera découvrir des cavités exceptionnelles sur plusieurs continents.
14 - SMS - Succincts Messages Spéléologiques (2005, 10')
14 - SMS - Succincts Messages Spéléologiques (2005, 10')
A l’occasion des Etats Généraux de la spéléologie organisés par la Fédération Française de Spéléologie à Méjannes-le-Clap en novembre 2005, il a été recueilli une vingtaine de témoignages de spéléologues sur la façon dont il pratiquent et perçoivent cette activité.
13 - Quiz spéléo (2005, 8')
13 - Quiz spéléo (2005, 8')
Ce montage constitue un test destiné à la catégorie d'individus appelés spéléologues, qui privilégie l'obscurité et l'humidité au soleil et au ciel bleu. L'objectif est qu’ils puissent déterminer leur profil spéléologique et ainsi connaître leur vraie nature, parfois insoupçonnée. Pour dix situations courantes (préparation de l’exploration, progression sous terre, nutrition, attitude devant les concrétions, …), il suffit de choisir parmi six comportements proposés.
12 - Silhouette insolite (2004, 10')
12 - Silhouette insolite (2004, 10')
Il était une fois un photographe féru de nature vierge et d'immensités sauvages. Il parcourait le monde à la recherche de paysages minéraux et déserts. Il prenait soin de composer des clichés vierges de toute civilisation. Un beau jour, alors qu'il consultait à la loupe ses photos, il aperçut avec stupeur une silhouette rouge dans le lointain. Cette intrusion allait remettre en question toute sa vision du monde …
11 - La part du diable (2003, 11')
11 - La part du diable (2003, 11')
Quand Dieu commença à créer la terre, il prit soin de donner au diable une île perdue pour qu'il s'y amuse à sa guise et le laisse travailler tranquille. Bien sûr, le diable commença par dévaster son territoire par le feu, la glace et l'eau, pendant que Dieu mettait en œuvre tout son savoir-faire et son talent pour créer des paysages grandioses. Mais il apparut que du chaos du diable pouvait naître des merveilles imprévues, ce qui fit réagir Dieu. Quels paysages allaient finalement préférer les hommes ?
10 - Ad augusta per angusta (2002, 9')
10 - Ad augusta per angusta (2002, 9')
"Vers de grandes choses par des voies étroites". L'exploration de la grotte de Pousselières dans l'Hérault par le Spéléo Club de Béziers en est l'illustration parfaite. Ce diaporama retrace comment, au terme de vingt ans de désobstruction et de travail acharné, les spéléologues ont mis à jour des merveilles. La protection mise en place dès le début a permis de préserver le concrétionnement exceptionnel de la grotte, tout en la gardant accessible. Il ne reste plus aux générations futures qu'à poursuivre l'exploration vers de nouvelles découvertes.
09 - Sables émouvants (2002, 9')
09 - Sables émouvants (2002, 9')
Un grain de sable, initialement intégré au sein d'un massif rocheux, se trouve un jour brutalement éjecté dans l'immensité du désert. Commence alors un parcours initiatique qui va l'amener, grâce à sa condition de nomade, à visiter le vaste monde. C'est aussi pour lui l'occasion d'apprendre avec ses frères à se jouer des éléments pour sculpter des paysages grandioses. Cette quête le conduit, au delà des limites du désert, vers un lieu mythique.
08 - Intermezz'eau (1999 - 4')
08 - Intermezz'eau (1999 - 4')
Intermède visuel et musical, ce diaporama décline les différents plaisirs de la descente de canyons, depuis les rappels sous des cascades tumultueuses jusqu'aux progressions dans des passages obscurs et étroits. Cette vision purement esthétique vous donnera à coup sûr envie de plonger avec les auteurs dans ces eaux vertes et ces gorges lumineuses.
07 - Ciel et Terre (2002, 9')
07 - Ciel et Terre (2002, 9')
Une jeune femme, amoureuse de la nature, est amenée à découvrir le monde souterrain. Malgré ses réticences à abandonner, même momentanément, le grand soleil et les couleurs éclatantes de l'extérieur, elle finit par se laisser séduire par l'envers du décor. Certes, ce monde ne se révèle pas à elle immédiatement et facilement, mais au bout du compte, elle réalise qu'il contient, fixées dans les minéraux, toutes les couleurs de la vie. Lorsqu'elle découvre que même le bleu du ciel se retrouve condensé dans les concrétions, elle succombe définitivement aux charmes des paysages souterrains et finit par se demander si en réalité le végétal n'a pas copié sur le minéral.
06 - Etoile de l'ombre (1998 - 4')
06 - Etoile de l'ombre (1998 - 4')
Au fond d'une grotte obscure de province, une concrétion grandit et se fait la plus belle possible. Elle séduit les spéléologues et les photographes, mais elle rêve en secret d'être célèbre et de faire la couverture des magazines. Jusqu'au jour où un triste individu l'emporte avec lui ...
05 - Erreur de genèse (1991 - 11')
05 - Erreur de genèse (1991 - 11')
Dieu s'ennuyait fort en ce temps là, c'est pourquoi il décida de créer l'univers. Au début, il n'avait prévu qu'une terre brute, sauvage et inhabitée, et tout allait très bien ainsi. Ensuite, il y ajouta la vie sous ses formes infinies et là encore, ce fut une réussite. Puis au dernier moment, il fabriqua un bipède fragile qui allait s'avérer être un voisin très encombrant, perturbant son repos. Cette histoire de Dieu et des hommes est le prétexte à un voyage dans des paysages grandioses puis sur les cimes des montagnes et enfin à l'intérieur de la terre
04 - Verticavité (1981 repris en 1999, 11')
04 - Verticavité (1981 repris en 1999, 11')
Il est des histoires qui ne peuvent s'écrire de gauche à droite. Celle de l'eau s'écrit verticalement car elle est soumise aux lois de la gravité qui la poussent à s'enfoncer sous terre. C'est ce chemin vers les profondeurs que suivent les spéléologues. Sur les traces de l'eau, et souvent à sa recherche, ils empruntent la voie qu'elle a creusée au cours de sa descente inexorable. Ils découvrent ainsi les nombreux trésors visuels que l'eau a façonnés, de la découpe des galeries ou les vides impressionnants des grands puits jusqu'aux formes variées et féeriques des concrétions. C'est cette vision "esthétique" de la spéléologie que les auteurs proposent de partager à travers des photographies ramenées de plusieurs années d'exploration aussi bien en France qu'à l'étranger.
03 - Techniques de la photographie souterraine (1983 - 16')
03 - Techniques de la photographie souterraine (1983 - 16')
Le photographe spéléo, dont l'objectif premier est de ramener des images de ses explorations susceptibles de communiquer son expérience, peut aborder la photographie souterraine de deux façons. La première consiste à choisir la photographie reportage, dont les techniques, simples et rapides, permettent de privilégier les moments forts de l'exploration. La seconde vise à créer des images plus élaborées, qui, par la combinaison des jeux d'ombre et de lumière, mettent en valeur le paysage éphémère aperçu lors de la progression.