Portrait et parcours de Philippe Crochet et son épouse Annie Guiraud

Portrait et parcours de Philippe Crochet et son épouse Annie Guiraud

Philippe Crochet a débuté la spéléologie dans les années 70 à l'âge de 16 ans. Déjà passionné par la photographie, cela a été pour lui une évidence de jumeler les deux activités afin de faire découvrir les beautés du monde souterrain et de partager ainsi sa passion. Cela a également été pour lui l'opportunité d'avoir une perception directe des eaux souterraines, ce qui l'a motivé pour effectuer des études d'hydrogéologie à l'université de Montpellier, d'où il est sorti en 1983 avec un diplôme de docteur ingénieur. Ses intérêts photographiques se sont étendus à d'autres paysages minéraux tels que les déserts et les volcans, ce qui l'a amené à parcourir plusieurs contrées lointaines de la planète. Ces dernières années, il s'est plus particulièrement consacré à la photographie du monde souterrain dans des cavités du monde entier : tubes de lave d'Islande et d'Hawaï, cavités tropicales de Porto Rico, Cuba, Bornéo ou du Brésil et plus récemment les grottes de sel d'Iran.

Annie Guiraud, son épouse, partage les mêmes passions, même si elle est plus sensible à l'aspect esthétique que technique. Elle participe à toutes les séances photos en tant qu'assistante et modèle. Sa silhouette rouge est devenue un leitmotiv des photos de Philippe. Ils travaillent ensemble à la réalisation des clichés et en particulier la mise en place des éclairages et la composition, et ils réalisent des montages audio visuels pour lesquels elle écrit les textes.

Ils ont fait plusieurs diaporamas qu'ils présentent dans des festivals et des congrès. Ces courtes fictions illustrées par leurs photos sont un moyen de faire partager leur passion. De plus, ils ont écrit de nombreux articles dans des magazines français et étrangers (Spelunca, NSS NEWS, Descent) sur leurs explorations ou les techniques photographiques. Ils ont contribué à plusieurs ouvrages en tant que co-auteurs, le dernier étant "Luzes Na Escuridao" de Leda Zogbi (Brésil, 2017). Ils ont également publié deux livres de photographies en tant qu'auteurs ("L'Ouest Américain, Terre mythique" en 2014 et "Clamouse, Merveille Naturelle des Gorges de l'Hérault - Regard d'un photographe" en 2018). Il a reçu de nombreuses récompenses, dont deux "Awards" lors du Congrès International de Spéléologie aux Etats-Unis en 2009, le Grand Prix de la photographie souterraine au Congrès International de Spéléologie en République Tchèque en 2013 et sept prix au Congrès International de Spéléologie en Australie en 2017. En août 2018, il a gagné le grand prix au concours photo du congrès Eurospeleo en Autriche.

 

Contacter Philippe Crochet, photographe du monde minéral et de la spéléologie